Location d’utilitaire à court terme ou à long terme : quelle est la meilleure option ?

Location d'utilitaire

Publié le : 06 novembre 20237 mins de lecture

De nos jours, la tendance n’est plus à l’achat de véhicule que ce soit pour un usage privé ou professionnel. Vos besoins se portent vers un utilitaire ? L’option location est très souvent privilégiée par les particuliers ou les entreprises qui voient en cette formule, une solution plus flexible. Mais quelle type de location choisir pour louer des véhicules utilitaires ? Location à court terme ou de longue durée ? 

La location de courte durée, une formule flexible

La location d’utilitaire de courte durée est un mode de location de véhicule pour une durée allant de 1 jour à 2 mois en fonction des loueurs. Dans le cadre d’une location de véhicule à Vénissieux par exemple, le véhicule peut être loué sur plusieurs jours, un week-end, une ou plusieurs semaine en fonction de vos besoins. Cette solution souple et réactive permet de pallier les imprévus et tous types d’urgence ou tout simplement de répondre à un besoin ponctuel. Les véhicules utilitaires sont principalement demandés pour :

  • Déménager du matériel lourd et volumineux
  • Débarrasser des encombrants
  • Aller travailler sur un chantier

Dans un contexte professionnel, diverses raisons peuvent conduire à louer un moyen de transport utilitaire sur une durée pouvant aller jusqu’à 2 mois.

  • Pour remplacer un véhicule en panne
  • Pour répondre à un besoin ponctuel, imprévu
  • Pour compléter momentanément une flotte d’entreprise
  • Pour pallier un pic d’activité
  • Pour doter un salarié temporaire

Louer sur une courte durée vous permet également de moduler le tarif de votre location et de choisir le nombre de kilomètres que vous comptez couvrir. Vous avez également la possibilité d’opter pour le type d’assurance souhaité et de vous assurer au minimum. Vous profitez du véhicule sans aucun autres frais annexes tels que les frais d’entretien ou de réparation, qui, lorsqu’ils sont intégrés dans le contrat de location sont pris en charge par le loueur. Vous n’êtes en rien concerné par tout ce qui touche à l’entretien du véhicule sur la durée. Certains loueurs proposent même un service de gestion des amendes sans frais supplémentaires. D’un point de vue fiscal, les frais de location courte durée ne sont déductibles que si le véhicule est destiné à un usage professionnel. Ce qu’il faut retenir : la location à court terme d’un utilitaire répond tout d’abord à un besoin temporaire, qu’il soit à titre privé ou professionnel.

La location à long terme

Également appelée leasing, cette formule de location de longue durée propose 2 types de contrats La LDD (location longue durée) et la LOA (location avec option d’achat). La seule différence entre les 2 réside dans la possibilité pour la LOA de se porter acquéreur à la fin de la période de location. Une fois la période de validité du contrat terminée, le client a le choix d’acquérir le véhicule, de le rendre ou de l’échanger contre un autre. Dans le cas de la LDD le rachat du véhicule en fin de contrat n’est pas prévu. Le contrat en LDD comme en LOA, prévoit en plus des mensualités, un premier loyer plus élevé, des frais éventuels de remise en état en fin de location et en cas de dépassement du kilométrage prévu au contrat. La LLD comme la LOA vous permettent de louer votre utilitaire sur une durée définie pouvant aller jusqu’à 5 ans maximum en ne payant que pour son usage. Comme pour la location de courte durée, tout est compris : l’entretien et les réparations du véhicule en cas de panne ainsi que l’assistance. Elles permettent de disposer en permanence d’un véhicule neuf ou d’occasion récente. Cette solution est surtout attractive pour les professionnels et les gros rouleurs. D’un point de vue fiscal la location sur le long terme se révèle également beaucoup plus avantageuse d’un point de vue financier. Le locataire est autorisé à déduire le montant des acomptes versés à des fins fiscales. Il peut aussi ajouter le véhicule dans le cadre des actifs de l’entreprise et l’encours de la dette au passif. La location sur le long terme est donc mentionnée au bilan.

Location à court terme ou à long terme : quelle solution pour louer un utilitaire?

Il est difficile de répondre à la question qui consiste à savoir s’il est préférable d’opter pour la location de courte ou longue durée. Le choix dépend en effet des besoins du particulier ou de l’entreprise. Dans le cas d’une location de courte durée les frais de location sont plus élevés mais ils englobent la quasi-totalité des dépenses liées à l’utilisation de l’utilitaire (frais de location, entretien, taxes, assistance routière notamment qui sont toujours compris). Dans le cas d’une location de longue durée, on parle plutôt d’un mode de financement pour l’utilisation d’un véhicule pouvant éventuellement être acheté à la fin du contrat. Ainsi les frais mensuels correspondent uniquement au loyer payé par le locataire pour l’utilisation du véhicule. La location à long terme en leasing s’avèrera intéressante dès lors que le véhicule effectue plus de 5 000 kms par an. En effet le contrat peut être négocié avec tous les types de véhicules et les prix seront généralement plus intéressants que sur de la location courte. Il est ainsi tout-à-fait possible de souscrire une LOA ou une LLD avec un véhicule utilitaire à moins de 100 euros par mois. En résumé, si votre besoin d’utilitaire est plutôt ponctuel, avec un seul déplacement sur une courte durée ou plusieurs déplacements réguliers (un déplacement par semaine ou par mois) privilégiez la location à court terme. Dans le cas contraire, louer en longue durée via le leasing est une solution à envisager de très près.

Plan du site